Commentaires

Archives

septembre 2017
L Ma Me J V S D
« sept    
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930  

Quel avenir pour l'ex Ecole d'architecture ?

Depuis 2003, un bâtiment de 10 000 m2 et propriété de l’État est totalement inoccupé, en situation de déshérence : l‘ex Ecole d’Architecture.

Ecole Archi

Parfois pillé, parfois squatté, l’état de ce bâtiment peut être constaté dans ce reportage réalisé en septembre 2007 … aujourd’hui la situation est encore plus préoccupante

Les habitants du quartier et l’ARCEP ont interpellé les autorités publiques de nombreuses fois, la mairie de Nanterre a lancé des actions compilées ici, mais sans succès à ce jour.

En 2008

En 2009

  • Le conseil municipal de février a répondu dans une vidéo à l’inquiétude des habitants de Central-Parc :
Extrait : “L’avenir de l’ex école d’Architecture … cette question devrait être posée à l’État en l’occurrence au Ministère de la Culture qui a laissé le lieu abandonné depuis la fermeture de l’école ou encore au Ministère des Finances, qui en 2005 avait décidé de vendre cet équipement considéré comme un simple ensemble immobilier au prix de 26,450 Millions d’€ sans prendre en considération sa vocation cruciale, sans avoir mesuré la forte localisation au sein d’un quartier résidentiel ouvert sur les terrasses de l’opération Seine-Arche et le parc André Malraux.”
  • un cabinet spécialisé (Algoé) a été mandaté pour réfléchir  sur un devenir possible de l’école d’architecture :

“ Opportunité et solutions de montage d’un projet pour le site de l’ancienne école d’architecture.
Restitution intermédiaire 29 juillet 2009″

Dans ce rapport, Algoé donne la synthèse de :

  • 30 entretiens : ville, institutions, riverains, porteurs de projets, professionnels et investisseurs.
  • un tableau de propositions
  • un process de sélection vers des activités opérationnelles
  • un pré-programme composé : d’une “Fabrique Urbaine” (3500m2), de locaux d’enseignement (6100m2), d’un pole social du CG92 (900m2)
  • un budget de près de 35M€ (hors foncier).

Bien sur, ce rapport n’aura que peu d’avenir si l’état vend au plus offrant ce patrimoine sans ce soucier des aspirations des habitants et des projets que la ville tente de monter localement …

En 2010

En 2011


2 comments to L’ex Ecole d’Architecture ?

  • MONMAUR

    Bonsoir,
    Suite à votre enquête concernant l’ancienne école d’architecture, je suis sans avis sur le projet Alain DUCASSE.
    Ma locataire, Mme PELLOUX PRAYER, 120 rue S Allende, est favorable au projet DUCASSE.
    Sincères salutations

  • Yves Egal

    Chers ex-co-propriétaires,

    Attention au réflexe conservateur, qui tend à vouloir garder tout ce qui existe, sans autre réflexion !
    Pourquoi s’inquiéter de la vente au plus offrant ? Il se fera alors ce que demande le marché, qui n’est rien d’autre que “les gens”. Certes, pas forcément les habitants du voisinage immédiat, mais Nanterre n’est pas une principauté indépendante. Et les autres habitants d’Ile de France, c’est aussi “des gens”.
    On ne peut s’indigner du manque de logements en Ile de France et s’opposer chaque fois qu’on propose d’en construire. Il faudrait des logements sociaux, répète à l’envi la municipalité de Nanterre. Dans le pays qui a le plus de logements par habitant, qui consacre le plus fort budget par habitant au logement social et à l’aide aux logements d’urgence (ceux que demande et gère la fondation Abbé Pierre), est-il raisonnable de réclamer toujours plus de logements sociaux ? Faut-il poursuivre indéfiniment des politiques en échec ? (voir mon article sur le site COFHUAT)
    Ne nous cachons pas derrière une hypocrisie coupable : Nanterre a TROP de logements sociaux, résultat d’une politique électoraliste déguisée en politique sociale, voire “humaniste”. Il est temps de construire des logements normaux en accession. Et le plus possible, surtout aux abords des gares RER… et des parcs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *